Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nom du blog, les articles et les photos de Caramel appartiennent à l'auteure.

Le nom du blog, les articles et les photos de Caramel  appartiennent à l'auteure.

Publié par Caramel LB

Alors mes chamis, ben c'est une belle histoire et un bel hommage pour not'copine Coton Lady, et alors c'est une histoire qu'elle est longue alors on va vous la raconter en 3 parties et pis l'histoire elle est tellement belle ben on va publier l'hommage sur mon site aussi. Alors ce soir c'est la partie 1 sur 3 et pis vous savez ben la maman de not'copien Coton Lady, ben c'est Sophie.

 

 

Histoire de Conton Lady 1/3

Je m’appelle Coton Lady, je suis née dans un élevage de « Persan Exotic Shorthair », aux Antilles, à Basse Terre, le 4 avril 2007. Mon Père m’a offert à ma Maman, car elle était terriblement triste et malheureuse d’avoir perdu son 1er chat Marine, petite chatte écaille de tortue, trouvée dans l’île de Saint-Martin et qui a eu un méchant fibrosarcome.

Je suis donc arrivée dans ma famille, à Sainte-Anne, en Guadeloupe en juillet 2007. Sophie et Thierry sont mes parents, Alexis (ah Alexis c’est mon frère qui avait 5 ans cette année là, c’est depuis ce mon super compagnon de jeux, on a fait les 4 cents coups ensemble et tellement de courses  :D).  Lilo et Plume font aussi partie de la famille et se sont mes chiens « fous fous » de compagnie ☺, Cannelle et Napoléon sont les gentils chats visiteurs que ma Maman nourrit.  

Au départ on m’a considéré pour un mâle, car j’étais très massive, l’éleveuse m’a donc donné pour un mâle et lors de ma 1ère visite chez le véto,  l’associé du véto a écrit mâle sur mon carnet de santé et on a donc décidé de m’appeler Coton, car j’étais une grosse boule de poils bien charpentée.

Lors de ma seconde visite, mon Papa n’était pas là,  on est allé avec ma Maman et mon frère Alexis …. et là à notre grande surprise le vétérinaire, amie de ma Maman a dit « mais ce n’est pas un mâle, mais une demoiselle »,  l’atmosphère fut un peu tendue, Alexis, croyait  que l’on m’avait échangé avec un autre chat et il disait «  je veux mon chat, rendez-moi mon chat !! » et Maman répondait  « mais c’est notre chat Alexis, regarde il a la même tête, le même regard »  …… et oui c’était moi mais j’étais une fille et on a décidé de m’appeler Coton Lady. Ce jour là au cabinet on avait aussi prévenu mon Papa au téléphone, histoire d’en rire avec le véto et de s’en amuser longtemps tous ensemble.

Bref j’étais heureuse en Guadeloupe, on jouait tout le temps avec mon frère, je dormais dans son lit, je dors d’ailleurs dans tous les lits et canapés, meubles, dessus d’armoire …. J’adore me mettre à califourchon sur le dessus du canapé, sur l’imprimante aussi, comme une grosse carpette. Je poursuivais les mouches que j’attrapais en vol et que je mangeais, une fois d’ailleurs en courant après ces mouches, qui se posaient sur les moustiquaires, je me suis retrouvée accrochée les 4 pattes à la moustiquaire de la fenêtre de la chambre de mon frère, comme une crêpe et ça a bien fait rire tout le monde, c’était comme dans les dessins animés :D. Une autre fois j’étais en train de jouer avec mon frère, qui tenait un faux serpent en plastique et le faisait bouger et glisser sur le sol, et bien je me suis mise à courir comme une folle et à sauter sur la commode de mon frère, où il y avait un poster d’avion, et bien j’ai glissé derrière, ça m’a encore plus excité et je suis repartie de plus belle en courant dans tous les sens. Mais un jour dans une crise de folie, en courant partout et en rebondissant sur les murs, j’ai aussi cassé une superbe grande lampe verte, ben la lampe était foutue et son support ne servait plus à rien, mais heureusement  personne ne m’a rien dit longtemps. J’ai toujours fait le bonheur de ma famille, tous les amis de mes parents étaient émerveillés par ma beauté, par mes grands yeux bleus magnifiques, ma fourrure et aussi mon côté décontracté et vraiment pas stressé du tout. Je vivais dans une super famille, dans une belle maison avec piscine, j’étais choyée, follement aimée.

 

Moi à 8 - 10 mois aux Antilles

La Belle Marine de Saint Martin, 1er chat de maman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article