Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nom du blog, les articles et les photos de Caramel appartiennent à l'auteure.

Le nom du blog, les articles et les photos de Caramel  appartiennent à l'auteure.

Publié par Caramel LB

Suite et fin de ma première maladie grave.

 

Ma sœur elle va téléphoner trois fois par jour pendant 3 jours. A chaque fois "les filles" lui disent que mon état est stationnaire et qu’il faut attendre. Elle est très malheureuse et ma maman en cure aussi, elle s'inquiète beaucoup ma maman "pasque" je suis son fils préféré quelle dit, je suis son petit garçon.

 

Le 3ème jour, le matin, l’infirmière des « zanimaux » malades dit à ma sœur, « vous pouvez le reprendre demain soir". Moi j’en ai marre, je vais mieux et j’aime pas mais pas du tout la nourriture de l’hôpital des chats. J’aime que le docteur car il me fait des câlins. Les filles elles sont gentilles mais j’aime mieux le docteur.

 

Ma sœur a une collègue qui s’appelle Chrystèle et elle a un chat qui a une caisse de transport, alors elle dit qu’elle va apporter la caisse le lendemain pour pouvoir me ramener à ma maison. Elle est gentille ma tata Chrystèle, c’est elle qui m’a surnommé « Mou » car "un Caramel c’est mou" qu'elle dit …..

 

Le lendemain ma sœur vient me chercher vers 19 h car le docteur il voulait lui parler et qu’il avait des rendez-vous avant. Quand elle arrive avec sa caisse, il arrive en me portant dans une autre caisse et il dit qu’il est mieux de me laisser dans la caisse ou je suis pour ne pas me bousculer, que je suis encore très faible et très fatigué.

 

Il dit a ma sœur « quand vous allez arriver chez vous, posez la caisse par terre, ouvrez la grille et laissez le sortir tout seul, il va vous en vouloir de l’avoir laissé ». Puis il donne plusieurs médicaments qu’il faut me donner tous les soirs et tous les matins. J’ai aussi un gros pansement à ma patte ou j’ai eu la perfusion, et il faudra m’enlever le pansement dans deux jours. C’est collant et ça va me tirer tous les poils quand on va le retirer.

 

Nous rentrons à la maison avec les deux caisses et ma sœur elle pose la mienne sur le sol du salon, elle est assise par terre aussi et ouvre la grille pour que je puisse sortir tout seul.

 

Je suis tellement content d’être chez moi que je sors et je vois ma sœur assise par terre. Je l’aime tellement ma sœur que je suis pas fâché contre, elle « pasqu’elle » m’a fait soigner, alors je monte sur ses jambes et je vais lui faire de gros gros câlins. Elle est tellement contente, qu’elle me prend dans ses bras et me fait des bisous, des bisous et des bisous.

 

Le lendemain ma maman elle rentre de sa cure et elle est très contente de me voir, elle me fait aussi des bisous mais moi je fais un peu la gueule « pasqu’elle » est partie 3 semaines et qu’elle n’était pas là quand j’étais malade. Alors elle me dit « mon pauvre petit Caramel  t’as été très malade, t’as eu du bobo» et moi je miaule et je lui montre mon gros pansement sur ma ptite patte et elle me prend dans ses bras pour un gros câlin et des bisous; je suis content car tout le monde s’occupe de moi, tous disent que je suis un « pov » petit chat. J’ai ma famille adorée avec moi, je vais beaucoup mieux, c’est le bonheur.

  

Un autre drame va arriver deux semaines après et me défigurer pendant trois jour …

A suivre…

 

J'aime pas la caisse moi, nan j'aime pas

J'aime pas la caisse moi, nan j'aime pas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Poupette 24/08/2017 23:04

Une pancréatite ! Eh bien, tu as échappé de près à la mort, Caramel ! Heureusement que ton docteur t'a bien soigné !
Ronrons